+237 697612959 admission@ismak.eu

Intégration du modèle des forces à une pratique de travail social en santé mentale

 

Type : Activités de perfectionnement

 

Précision sur le cours

À l’aide d’exposés, d’échanges et de réflexions en équipe, d’exercices pratiques, mais aussi de réflexions personnelles, cette formation vous permettra d’intégrer concrètement à votre pratique de travail social les étapes du processus clinique du modèle des forces, de la décision partagée et de la médecine personnelle dans le cadre de l’évaluation du fonctionnement social. Des outils vous seront remis vous permettant d’appliquer chacune de ces modalités à votre pratique.

Clientèle visée

Travailleuses et travailleurs sociaux, techniciennes et techniciens en travail social bénéficiant de droits acquis.

Contexte

Deux des principes qui guident le processus de l’évaluation du fonctionnement social d’une personne ayant un trouble mental sont le rétablissement et le fait de miser sur ses forces et celles de son environnement. La marque distinctive du travail social est justement de poser un regard global sur le contexte de vie de la personne. Cette formation est axée sur l’acquisition du processus clinique. Le but visé est que les participants intègrent ce modèle à leur pratique dans des domaines variés, dont ceux et celles œuvrant dans des équipes de soutien d’intensité variable ou de suivi intensif dans la communauté.

Objectifs

Les objectifs de la formation sont de situer les référents théoriques du modèle des forces à l’intérieur de la perspective de rétablissement en travail social; de distinguer et illustrer les cinq étapes du processus clinique de ce modèle dans le cadre de l’évaluation du fonctionnement social; d’intégrer les principes de la décision partagée et de la médecine personnelle à l’intérieur d’un plan d’action.

Contenu du cours

Les notions abordées durant la formation sont :

1) les principes, les postulats et les cinq étapes du processus clinique du modèle des forces (l’engagement et le développement du lien thérapeutique, l’évaluation des forces, le plan personnel de rétablissement; ainsi que les référents théoriques du rétablissement, l’acquisition de ressources et enfin le désengagement);

2) les principes de la décision partagée et de la médecine personnelle;

3) la présentation d’un aide-mémoire réflexif et d’un questionnaire visant à apprécier la disposition à l’espoir chez la clientèle.